Le SEO pour les nuls : tout ce qu’il faut savoir pour bien positionner son site

Autodidacte, je dois admettre que j’ai commis pas mal d’erreurs lors de la crĂ©ation de mon premier site web. Pages peu optimisĂ©es, images mal dimensionnĂ©es, temps de chargement extrĂŞmement longs… Il m’a fallu du temps pour le remettre sur les rails.

Aujourd’hui, je suis spĂ©cialiste en SEO et crĂ©ation de site internet. NĂ©anmoins, je n’ai pas oubliĂ© qu’avant de devenir expert, j’ai Ă©tĂ© un dĂ©butant. Comme une dĂ©dicace Ă  tous ceux qui trempent un orteil dans l’univers du rĂ©fĂ©rencement, cet article explique les bases du SEO.

Qu’est-ce que le SEO ?

L’acronyme SEO est l’abrĂ©viation de l’expression anglaise “Search Engine Optimization”. En français, comprenez “Optimisation des moteurs de recherche”.

De façon plus simpliste, le SEO est ce qui permet aux algorithmes de recherche de dĂ©tecter votre site web, d’en estimer la pertinence et de le prĂ©senter aux internautes. Avec plus de 93 % des parts de marchĂ©, Google et son logiciel Rankbrain, sont ceux que vous devez Ă  tout prix maĂ®triser.

Améliorer son référencement naturel en 5 points

1. Un contenu qualitatif

On ne le rĂ©pĂ©tera jamais assez : le contenu est roi. Écrire pour Ă©crire est une quĂŞte dĂ©nuĂ©e de sens. De plus, Google est un fin gourmet : il apprĂ©cie les textes Ă©picĂ©s qui enrichissent l’esprit.

C’est pourquoi un blog est utile pour votre entreprise. En plus de montrer que votre site web est maintenu (Google aime cela), il fait passer un bon moment Ă  vos prospects et amĂ©liore votre SEO. Comptez au moins 1 000 mots par article et aĂ©rez avec des photos ou vidĂ©os.

2. Des temps de chargement rapides

L’internaute Français a un dĂ©bit moyen de 30,4 Mb/s. Pourquoi voulez-vous qu’il passe 2 minutes Ă  regarder un Ă©cran de chargement ? C’est frustrant, Ă©nervant, exaspĂ©rant.

Cela est encore plus vrai si votre site web est un e-commerce. Prenez le temps de bien comparer shopify vs woocommerce et faites le meilleur choix. L’avenir financier de votre boutique en dĂ©pend.

3. La présence de liens internes

Un lien interne est une url qui relie deux pages de votre site entre elles. C’est un procĂ©dĂ© extrĂŞmement simple Ă  utiliser. Par exemple, il s’agit de mentionner un prĂ©cĂ©dent article de blog sur l’impact du SEO sur l’e-commerce.

Cela prouve à Google que votre site web est bien positionné sur une thématique précise. Et Google aime la spécialisation.

4. Le taux de rebond

Pour attirer des visiteurs, vous utilisez des mots-clĂ©s au hasard… Ă€ la recherche d’un plombier Ă  Marseille, l’internaute tombe sur votre site d’aquariums Ă  Paris. ImmĂ©diatement, il s’en va. Il rebondit vers Google. Google en dĂ©duit que votre contenu n’est pas pertinent et le dĂ©classe.

5. Le temps passé sur le site

Si les internautes quittent le site après 1 minute, Google pensera que le contenu n’est pas appropriĂ© ou peu qualitatif. ConsĂ©quence : il ne le prĂ©sentera plus Ă  ses utilisateurs.

LinkedIn
Facebook
Twitter
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles permet également vous intéresser.

Catégories