les fausses idées sur le SEO

14 Idées reçues sur le SEO

-

Lorsque vous êtes un consultant SEO ou même un client qui souhaite optimiser son blog, vous pouvez faire face à certaines inepties. Voici une petite liste de 14 idées reçues sur le référencement naturel.

1. Le SEO est inutile

Voilà une phrase qui peut m’énerver. Non, le référencement naturel n’est pas inutile. Bien au contraire. Comme je dis souvent, avoir un site s’est bien, mais être visible s’est mieux! Beaucoup de clients font l’impasse sur l’optimisation de leur site internet pour diverses raisons.


Alors oui, cela peut marcher. Vous pourrez très bien « vivre de votre site web » en ne faisant rien. Juste en ayant fait un site adapté à votre cible. Mais faire ça, c’est déjà du SEO…

2. Le référencement naturel est naturel

Une bonne fois pour toutes, le référencement n’est pas naturel étant donné qu’il y a l’intervention humaine en vue de manipuler les moteurs de recherche. Traduisez l’acronyme SEO.


Search Engine Optimisation : Optimisation pour les moteurs de recherche.


Votre consultant ou vous-même allez tout faire pour améliorer votre place dans les résultats de Google. Il n’y a rien de naturel là-dedans…

Alors, pourquoi l’appeler ainsi ? Pour deux raisons.

  • Pour faire la différence avec le référencement payant (avec la publicité Adwords par exemple),
  • Pour le fait que malgré notre optimisation, le classement est fait naturellement.

3. Le référencement naturel est gratuit

l'investissement de temps à un coût
  • Lorsque vous employez un consultant pour auditer votre site internet, vous paierez votre référencement naturel,
  • Lorsque vous ou votre prestataire, utilisez certains outils tels que Ahrefs ou Semrush, le SEO devient payant,
  • Lorsque vous passez du temps à optimiser votre contenu ou améliorer la structure de votre site, c’est du temps que vous n’utilisez pas pour rechercher des clients ou faire de la comptabilité. Vous connaissez ce vieil adage : le temps, c’est de l’argent.

Donc non, le SEO n’est pas gratuit même si vous ne dépensez pas d’argent directement.

4. Le référencement naturel est rapide

J’ai récemment développé un site pour un client. Cette prestation n’incluait pas d’optimisation pour les moteurs de recherche (mais comme j’aime un travail bien fait, j’optimise toujours un peu le site web).

Quelques jours après la fin de ma prestation et l’indexation du site, mon client me dit :

Je ne suis pas 1er sur la requête XXX. Pourtant c’est pour cela que j’ai voulu un site internet.

Le référencement naturel n’est pas magique et il est encore moins rapide. Je considère qu’il existe quatre phases lors d’une optimisation pour les moteurs de recherche.

  • L'échange avec le client afin de définir les objectifs et ses priorités,
  • La phase d’audit afin d’identifier les freins au SEO,
  • La phase d’optimisation,
  • La phase d’analyse et de résultat.

Chaque étape prend du temps et spécialement la dernière.


Google doit apprendre à vous connaitre et à vous faire confiance. Et comme dans la vraie vie, cela prend du temps. Donc non, le référencement naturel ne se fait pas en 5 minutes.

5. Le référencement naturel est simple

Cette phrase aussi me fait sourire. Dans son aspect global, le référencement naturel peut paraître simple. Bien sûr, lorsqu’un professionnel de l’optimisation dit cela :

Proposez un contenu de qualité, ayez un site propre et rapide et obtenez des liens pour être connu.

Cela peut sembler facile, mais il n’en est rien. L’optimisation est assez complexe à mettre en œuvre, car elle requiert de la technique, de l’expérience, des contacts et surtout du temps.

Sans compter sur la concurrence et notre ami Google qui ne dévoile pas tous ses algorithmes et qui est très capricieux.

Le référencement naturel n’est pas simple, il se complexifie même au fur et à mesure des années. Les experts aguerris pourront en témoigner.

6. SEO = Liens en masse

Cette idée reçue dure et perdure dans le temps.

Le backlink (quel qu’il soit) est le saint Graal du référencement… Plus vous aurez de liens, plus vite vous serez n° 1.

Alors oui, c’était vrai à une époque et c’est encore partiellement vrai aujourd’hui. Autrefois (enfin, il y a 10-15 ans, mais sur internet cela ressemble à un siècle), Google utilisait le facteur notoriété comme facteur n° 1 pour le SEO. Plus vous aviez de liens, mieux vous étiez indexé. C’était donc la course aux liens entrants, même s’ils étaient douteux et inutiles.


Aujourd’hui, ce n’est plus totalement vrai. Bien sûr, Google accorde toujours beaucoup d’importance à la notoriété et aux backlinks. Cependant, ceux-ci doivent être naturels, dans le même thème que vous, sans être optimisés, etc. Bref, vous devez avoir des liens de qualités.

Ce que veut Google maintenant, c’est surtout satisfaire ces utilisateurs, il veut donc proposer du contenu adapté aux recherches des internautes. Il veut de la pertinence.

La course aux liens est devenue obsolète et sanctionnable. Après c’est à vous de voir.

7. Un consultant SEO vous promet la première place

Ceci est une aberration. Il y a malheureusement dans chaque métier des personnes non professionnelles. Il est impossible de vous garantir une première place sur les moteurs de recherche. Nous ne pouvons pas vous garantir une place tout court.


Effectivement, si tout se déroule bien (un contenu adapté et riche, une bonne structure du site internet, de bons liens entrants) et que vous avez une faible concurrence, vous serez probablement dans le top 10 de Google. Rappelez-vous ceci : nous ne pouvons pas vous assurer la première place, ce n’est pas possible.

Donc si un jour, votre consultant vous promet cela, fuyez-le !

8. Le SEO peut être fait plus tard

Certains confrères ont déjà eu cette remarque. Bien sûr, vous avez raison. Il n’est pas interdit d’optimiser le référencement de votre site plus tard.

Cependant, cela sera plus contraignant pour votre prestataire et donc plus cher pour vous. Autant partir sur de bonnes bases.

9. Le référencement naturel n’a pas évolué

Je crois que cette affirmation est la plus fausse de toutes les idées reçues autour du SEO. Le référencement naturel n’est plus du tout le même qu’au début d’internet. Avant, il suffisait de remplir ses pages de mots clés et de backlinks.

La règle était simple : remplir la balise meta keyword et gonfler artificiellement le nombre de liens. Et l’utilisateur dans tout ça ? Il ne comptait pas.


Aujourd’hui et depuis que Google dirige le monde (euh, à la main mise sur le SEO), la satisfaction de l’utilisateur passe avant tout. C’est pourquoi votre contenu doit être pertinent et sémantiquement riche.

10. Le contenu n’est pas important

Comme je l’ai précisé au-dessus, cela fut vrai. Au fil des années et au travers de son algorithme Panda, Google favorise les sites avec du contenu.

Votre contenu n’a pas forcément besoin d’être long, mais il doit être riche et varié, satisfaire vos visiteurs. Vous pouvez même bien vous classer sur certaines recherches alors que vous n’avez pas sur votre page le mot clé en question.

Le géant américain sait maintenant interpréter le champ lexical. Et lorsque je parle de contenu, il n’est pas nécessaire que celui-ci soit du texte. Cela peut être des images ou infographies, des vidéos, des slides, etc.


Le plus important est de satisfaire votre audience. Si vous comblez vos visiteurs, vous comblerez les moteurs de recherche tels que Bing, Qwant ou encore Google.

11. La création d’un sitemap améliore le SEO

Encore une idée reçue absurde. Non, l’ajout du fichier sitmap.xml (ou plan de site) ne gonflera pas votre référencement naturel.

Il est particulièrement utile lorsque vous possédez un gros site web, car les moteurs de recherche s’appuieront dessus pour bien crawler vos pages.

Cependant, même si son utilité est plus que limité, cela ne peut pas faire de mal d’en ajouter un. Alors si vous avez un peu de temps, rédigez-le ou générez-le automatiquement (sous WordPress), vous aiderez Google.

12. Les sites adaptés aux smartphones et tablettes sont inutiles.

Il est encore possible de tomber sur ce genre d’individu qui est persuadé que le responsive design (ou une version mobile du site) ne sert à rien, car la majorité de ses visites proviennent de desktop. Que fait-il des pauvres visiteurs mobiles ? Rien, ils sont délaissés.


Le problème n’est pas pour l’internaute qui ira visiter un autre, mais pour cette entreprise qui perdra un potentiel client, mais également de précieuses places sur Google.

Rappelez-vous que Google privilégie la satisfaction utilisateur. Cela est d’autant plus vrai maintenant, car le projet « mobile index first » est lancé.


Pour rappel, ce projet de la firme de Mountain View établit un classement de chaque page web en utilisant la version mobile à la place de la version PC fixe. À terme, ce classement remplacera le classement (l’index) classique.

Alors, si ce n’est pas déjà fait, je vous conseille de mettre en place une version mobile de votre site internet.

13. Le HTTPS est superflu.

À quoi peut servir la sécurisation de mes pages web ? Je ne vends rien sur internet.

Cette remarque est tout à fait jusitifée, mais seulement les moteurs de recherche en ont décidé autrement.

Depuis quelque temps, avoir un site sécurisé (présence du protocole HTTPS) est un facteur de référencement. Mais ce n’est pas tout, les principaux navigateurs affichent déjà ou afficheront bientôt une alerte aux internautes pour les informer que le site visité n’est pas sécurisé. Certains utilisateurs prendront peur et ne viendront pas chez vous.

exemple d'une connexion non sécurisée

14. Les redirections permanentes sont inutiles

Cette partie-là est plus technique, mais je vais vous expliquer. Lorsque vous refaites un site web pour un client ou que vous l'optimisez, certains souhaitent couper les ponts avec les anciennes pages et plus être en lien avec elles.

Ceci est une erreur monumentale. Chaque page à une certaine valeur aux yeux des moteurs de recherche. Si vous ne faites pas une redirection, vous perdrez ce « crédit » et repartirez pratiquement de zéro.



Voilà un petit florilège d’idées reçues autour du SEO. Et vous, en tant que client, consultant ou expert du domaine, avez-vous déjà vu ou entendu des idioties comme celles-ci ? Dites-le dans les commentaires.

logo de la Web Fabrik

A propos de l'auteur :

Passionné par l'univers du Web et du référencement naturel, j'ai décidé d'en faire mon métier et de partager mes connaissances pour vous aider à mettre en avant votre entreprise sur le web.

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Partagez sur Facebook ! Partagez sur LinkedIn ! Partagez sur Twitter ! Partagez sur Google + !